LA VOIX DANS TA TÊTE

B&FD #6 · Kidnapping à la belge

Aaah, les années 80 ! Si aujourd’hui on en fait des soirées à thèmes où on hurle des chansons qu’on connaît par coeur, ce n’était pas toujours tout rose, surtout en Belgique. Aujourd’hui, on revient sur l’histoire du kidnapping d’un ancien Premier ministre…

Dans cette article tu retrouveras les photos et vidéos dont ils parlent dans l’épisode. 

Paul Vanden Boeynants

Ou VDB, pour faire plus simple.

L’homme au centre de ce nouvel épisode est un homme politique bien connu en Belgique: Paul Vanden Boeynants. Comme Caroline te l’a annoncé dans l’épisode, il était aussi connu comme “Le (vieux) crocodile”, “le Boucher” (juste parce qu’il était fils de boucher, pas parce qu’il découpait des gens non) ou encore “Le Chirac à l’accent bruxellois”. Premier ministre entre 1966 et 1968, Paul VDB était une personnalité très aimée des belges, malgré ses quelques parts d’ombre. Anecdote pour ta culture générale, il est aussi le dernier Premier ministre francophone belge avant Elio Di Rupo en 2011…

L'enlèvement

Le 14 janvier 1989, VDB disparaît, ne laissant derrière lui qu’une chaussure et son sonotone. Les kidnappeurs téléphonent au journal Le Soir, mais le gardien de nuit qui reçoit le message pense qu’il s’agit d’un canular et raccroche… Les kidnappeurs envoient des preuves pour être pris au sérieux, ils se revendiquent comme les « Brigades socialistes révolutionnaires » ou les BSR. Voici une petite compilation d’archives des télévisions à l’époque.

Patrick Haemers aka “Le Grand Blond”

Non, on ne parle pas du film de Pierre Richard, mais bien d’un “super” braqueur belge, leader de « la bande à Haemers ». Pourtant issu d’une famille aisée et n’ayant pas spécialement besoin d’argent, il tombe dans la criminalité après être tombé dans le milieu de la drogue dans des nights-clubs. S’il décide d’enlever Paul Vanden Boeynants, ce n’est pas pour des raisons politiques, mais juste pour en retirer de l’argent. 

La libération

Après un mois de captivité, Paul Vanden Boeynants est relâché. Ses ravisseurs, touchés par le charisme du vieux crocodile, lui offrent même une pipe et son tabac préféré. Relaché à Tournai, il monte dans un taxi pour rentrer à Bruxelles. Le taximan raconte…

La conférence de Presse & Le remix

Peu après sa libération, Paul Vanden Boeynants va raconter son enlèvement lors d’une conférence de presse qui va marquer les esprits. Une phrase va particulièrement marquer les esprits: “Qui m’a enlevé”. Comme l’a dit Caroline, dans ces années là en Belgique, c’était l’époque du grand banditisme, mais aussi de la new beat. Paul Delnoy va utiliser la conférence de presse pour créer une chanson dans le style, qui deviendra même numéro 1 en Belgique et se vendra pour 50 000 exemplaires en 2 semaines!